Isabelle, le beau papillon

Publié le 21 Février 2014

Isabelle, le beau papillon

"Neige à la sainte-Isabelle, fait la fleur plus belle"

Et la joie des papillons... il convient demain de fêter les Isabelle. Profitons en pour célébrer ce magnifique papillon : l’isabelle ou papillon vitrail.

Graellsia isabellae est un lépidoptère aux belles couleurs vert et rose, très rare, appartenant à la famille des Saturniidae (comme le paon de nuit). C'est l'un des plus grands papillons d'Europe avec 42 à 52 mm d’envergure. Il vit de 2 à 16 jours seulement et on ne le trouve qu’en Espagne et près de Briançon dans les Alpes. Il apparait de fin mars à juillet et sort au crépuscule et aux premières heures de la nuit, car il est très sensible à la lumière. Il est totalement protégé en France depuis l’arrêté du 22 juillet 1993.

Voici un extrait de poème "La dispersion" où il est peut être évoqué. Le poème - pas très gai, j’en conviens - est de Henri Strentz (1873-1943), poète méconnu que j'apprécie tout particulièrement. Je ne suis pas loin de penser qu’il ne connaissait pas ce beau papillon, mais il lui fallait une rime en –elle.

C’est au fond du parc embrumé
Que l’Automne au grand manteau roux
A convié folles et fous
Autour de Pierrot consterné.

Ils étaient tous à ricaner
De l’amant pâle en souquenille,
Du pur toujours abandonné,
Quand la Mort parut, osseux drille.

D’effroi, s’élance en des venelles
L’essaim moqueur des Isabelles ;
Le soir qui flue entre les branches
Drapait leurs insolentes hanches. […]

Mais sont-ce bien ici des papillons en essaim qui se moquent de Pierrot ? Je crois bien que mon ami Henri Strentz évoquait plutôt des jeunes filles taquinant avec insolence le triste Pierrot.

Qu’importe l’occasion était belle d’évoquer l’isabelle. Bonne fête aux Isabelle !

Repost 0
Commenter cet article