L’Agrion de l’Oise fête la Nature sur l’autoroute

Publié le 25 Mai 2014

L’Agrion de l’Oise fête la Nature sur l’autoroute

Chaque année, autour du 22 mai, journée internationale de la biodiversité, des milliers de manifestations sont organisées dans toute la France depuis 2007 sous le label "Fête de la Nature".

Cette année c’est du 21 au 25 mai 2014.

Objectif : tous ensemble, célébrer la nature.

Tout à proximité du futur site d’implantation du projet d’Insectarium que l’Agrion de l’Oise soutient, la SANEF, gestionnaire de l’autoroute A1, proposait du 22 au 24 mai aux automobilistes, venant de Paris ou du sud de la France et se dirigeant vers Lille ou le nord de l’Europe, des animations sur l’aire de repos de Chevrières. Et là notez bien que la SANEF, ce n’est pas que l’asphalte des 2 fois 2 ou 3 voies, les péages, les aires de service ou de repos, c’est aussi 7000 ha d’espaces verts exploités en gestion raisonnée.

L’Agrion de l’Oise fête la Nature sur l’autoroute

L’Agence Verte, qui assiste la SANEF dans ses projets de communication vers les clients, avait pressenti l’Agrion de l’Oise pour participer à ces animations. Bien sûr, nous ne pouvions que nous sentir concernés ; nous ne nous sommes pas trop fait prier (et super contents d’avoir été retenus). Sans compter que ces trois jours se sont passés dans l’agréable compagnie des très sympathiques équipes de la SANEF, de l’Agence Verte et des autres intervenants. Et bien sûr des visiteurs, grands et petits, Français ou étrangers, tous bien sympathiques, intéressés et intéressants.

L’aire de Chevrières, idéalement équipée pour la détente et le repos des automobilistes, conçue dans le respect du développement durable, propose un circuit d’interprétation de la biodiversité en zones de prairies, autour d’une belle mare "faite de la main de l’homme" où la nature exerce à présent pleinement ses droits, grâce à des plantations et des graines judicieusement choisies avec l’aide des spécialistes. L’automobiliste ou le routier, à l’occasion d’une pause de détente ou de pique-nique, se retrouve pratiquement dans l’environnement qu’il aurait s’il se promenait dans les prairies en bordure de l’Oise, la rivière qu’il vient tout juste de traverser. Cadre idéal pour les longues pauses obligatoires des routiers, mais aussi pour les familles.

L’Agrion de l’Oise fête la Nature sur l’autoroute

Dans un paysage de prairies humides de vallée alluviale, grâce aux panneaux explicatifs conçus avec le concours du Conservatoire d’Espaces naturels de Picardie, plantés sur le circuit, le voyageur va pouvoir se situer géographiquement, découvrir la flore avec le butome à ombelles et le séneçon aquatique, apprendre le mode de vie des batraciens grenouilles, rainettes, tritons palmés ou crêtés, connaître l’économie d’élevage des prairies humides, imaginer le passage des oiseaux migrateurs et visualiser entre autres le râle des genets, ce bel oiseau emblématique de Picardie qui se raréfie dramatiquement, enfin il pourra s’intéresser aux insectes de ces prairies : cuivré des marais, criquet ensanglanté ou leste sauvage.

Pendant ces trois jours d’animation, André-Claude, l’apiculteur dont les jolies ruches anciennes et les rayons ont eu tôt fait d’attirer les butineuses du voisinage, faisait découvrir les indispensables abeilles et leurs merveilleux miels,

L’Agrion de l’Oise fête la Nature sur l’autoroute

tandis qu’Ivo, le portraitiste caricaturiste, croquait petits et grands. Enfin il était possible, avec nos amis de la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) d’apprendre à construire un nichoir à oiseaux et même de repartir avec le nichoir sous le bras.

L’Agrion de l’Oise fête la Nature sur l’autoroute

Et c’est à l’Agrion de l’Oise - en fait à Roger son président – qu’était dévolu le rôle du guide naturaliste, faisant faire le tour de la mare aux visiteurs pour approfondir les explications, répondre aux questions, mais aussi avouons-le, les aider un peu à bien répondre au quizz proposé (avec à la clé un tirage au sort bien intéressant). Il a même eu droit à l’interview filmée et un coup de soleil sur le nez. Sans doute les participants à ce tour guidé ont peut être un tout petit peu plus entendu parler des insectes "une tête, deux antennes, un thorax, six pattes, un abdomen…", et en tout particulièrement des odonates, que des autres représentants du monde animal.

L’Agrion de l’Oise fête la Nature sur l’autoroute

Qui plus est, la LPO ne pouvant malheureusement être présente sur les 3 jours, c’est l’Agrion de l’Oise qui s’est lancé dans l’aide au montage des nichoirs, agrémentée de quelques notions d’ornithologie de base. Et là c’est Jean-Michel, notre trésorier, qui a excellé dans le domaine. Les amis des insectes se rapprochaient ainsi des amis des oiseaux. C’est aussi çà la biodiversité.

L’Agrion de l’Oise fête la Nature sur l’autoroute

L’occasion aussi pour le "guide naturaliste" de faire quelques photos du petit peuple de la mare : de belles rainettes vertes – comme dit le panneau - plutôt bruyantes, à moins que ces charmants amphibiens ne soient plutôt des grenouilles vertes (laissons aux herpétologistes le soin de trancher, mais l'Agrion de l'Oise a sa petite idée) :

L’Agrion de l’Oise fête la Nature sur l’autoroute

de bien jolies demoiselles (quelques gracieux zygoptères sans garantie d’identification : agrion jouvencelle, ischnure élégant, mâles et femelles et juvéniles),

L’Agrion de l’Oise fête la Nature sur l’autoroute

d’une larve de libellule prête à la métamorphose (probablement de libellule déprimée, car deux ces véloces anisoptères à l’abdomen bleu sillonnaient la mare et ont échappé à l’objectif du photographe)

L’Agrion de l’Oise fête la Nature sur l’autoroute

et de quelques insectes divers, à première vue des cantharides, une panorpe ou mouche scorpion… et bien sûr des coccinelles...

L’Agrion de l’Oise fête la Nature sur l’autoroute

Une belle Fête de la Nature pour l’Agrion de l’Oise avec plein de nouveaux amis.

Et un bon conseil, si vous êtes sur l’A1 en direction de Lille - animations ou pas - arrêtez-vous sur l’aire de la biodiversité de Chevrières pour prendre votre pause, faites à votre allure le tour de la mare, installez-vous confortablement sur une table de pique-nique pour déguster votre jambon-beurre ou le superbe panier que vous avez préparé, c’est une détente assurée et vous saurez tout sur la faune et la flore de notre belle vallée de l’Oise. C’est l’Agrion de l’Oise qui vous le dit.

Et vous apprécierez les autres équipements : les jeux pour les enfants, les appareils de musculation, les places de parking couvertes pour se protéger du soleil, les distributeurs de boisson et de chouettes toilettes… Ah ! Si toutes les aires de repos étaient comme celle-là … Gageons qu’elles le deviendront.

Repost 0
Commenter cet article

martineke 25/05/2014 12:36

Bel article (mais dois-je le préciser) relatant ce grand et bel événement fêtant l'environnement et la biodiversité... et sur une autoroute !